Analyse et conjoncture économique de la région Bretagne

Encore une hausse du nombre de bénéficiaires des minima sociaux en Bretagne. Mais elle est moins rapide.


RSA Bretagne T2 2010 : la hausse continue mais faiblement
Le nombre de bénéficiaires des minimas sociaux en Bretagne progresse au T2 2010. Le nombre d’allocataires du RSA a progressé de 1,0 % sur le trimestre précédent, à 60 330 personnes contre 59 754 précédemment. Il s’agit du 4e trimestre consécutif de hausse périmètre constant. A noter que le RMI et de l’Allocation Parent Isolé (API) sont désormais totalement supprimés.

Pour les départements, on compte 10 632 allocataires du RSA en Côte d’Armor, 17 836 dans le Finistère, 18 247 en Ille-et-Vilaine et 13 615 dans le Morbihan.

Cette hausse des allocataires des minimas sociaux est à relier à l’état toujours très dégradé du marché du travail en Bretagne. La forte hausse en 2008 et 2009 du chômage, notamment de longue durée, a logiquement eu pour effet de pousser à la hausse les bénéficiaires du RSA en Bretagne (fin de droit).

La baisse du chômage au T2 2010, de 8,2 % à 7,9 % de la population active constitue une bonne nouvelle. Si elle persiste au cours des prochains trimestres, elle permettra « d’attaquer » le public du RSA. Rappelons toutefois que pour baisser le nombre de bénéficiaires du RSA (près de 5 % de l’emploi total) il faut que les créations d’emploi redeviennent fortes. Et ça, c’est pas gagné.

Bretagne Economie - Mercredi 15 Septembre 2010