Analyse et conjoncture économique de la région Bretagne

L’emploi salarié en Bretagne a plus particulièrement souffert dans l’industrie et la construction. Une situation nouvelle pour ce dernier secteur.


Emploi Bretagne par secteur  : construction et industrie souffrent le plus
En lien avec les dernières données sur l’emploi salarié en Bretagne, qui montraient que les créations d’emploi ont stagné début 2010, nous regardons aujourd’hui l’évolution par secteurs* sur les dernières années.

Comme le montre le graphique ci-dessus, tous les secteurs économiques en Bretagne ont été fortement touchés par la crise. L’emploi salarié se contracte ainsi entre -4 % et -2 % sur un an selon les filières, la construction (-4 % sur un an fin 2009) et l’industrie (-3,8 %) étant les plus affectées.

Il faut aussi noter que l’industrie détruisait déjà de l’emploi en Bretagne avant la crise, pas sur les mêmes niveaux certes.

Il faut remarquer toutefois que la crise a eu pour effet de casser le deuxième moteur des créations d’emploi en Bretagne, à savoir le secteur de la construction. Après avoir connu des rythmes de progression proches de +6 % sur un an, la chute a été sévère et rapide.


Emploi Bretagne par secteur  : construction et industrie souffrent le plus
Fin 2009, sur 725 000 salariés dans le privé, 24,3 % était dans l’industrie, 10,5 % dans la construction, 20,1 % dans les commerces et 45,0 % dans les services marchands.

Pour l’instant, le marché du travail en Bretagne ne semble ne devoir compter que sur les services pour créer de l’emploi. L’activité dans la construction reste trop atone pour attendre quoi que ce soit pour l’ancien moteur de l’emploi.

* Données Insee dans cet article.


Bretagne Economie - Mercredi 23 Juin 2010